PVT & JP

Vous l’aurez constaté, depuis plusieurs années ces visas sont de plus en plus victimes de leur succès. En 2013, les quotas du PVT sont restés ouverts 52 heures alors qu’ils étaient restés disponibles durant 14 jours en 2012 et bien plus les années précédentes. Cette année, l’EIC a décidé de recevoir les candidatures uniquement sur Internet et en plusieurs sessions. Et ce qui est arrivé était plus ou moins prévisible. Bugs, fermeture des quotas en 15 minutes, etc. La rage des internautes est telle que même les média se sont intéressés au phénomène. Le visa Jeune pro n’est pas moins épargné car les années précédentes, il fallait attendre plusieurs mois avant que les quotas ne soient écoulés. Cette année, il n’a fallu qu’un petit mois…

C’est parti pour une petite présentation de ces visas temporaires si convoités !

Vous pouvez séjourner 6 mois renouvelables sur le territoire en tant que touriste français, mais si vous voulez rester plus et travailler il vous faut un visa adapté et un permis de travail.

  • Le Permis Vacances Travail (PVT, Working holiday) est un visa qui vous permet de séjourner 12 mois sur le territoire canadien et qui vous donne le droit de travailler sur place. Pour accéder à ce visa vous devez être âgés de 18 à 35 ans. J’ai d’ailleurs débuté mon aventure avec un PVT.
  • Le Jeune Pro est un visa qui vous permet de séjourner 18 mois sur le territoire dans le cadre d’un contrat signé avec un employeur. Pour être éligible il vous faut avoir entre 18 et 35 ans. Ayant trouvé un emploi qui me plait, je poursuivrai mon aventure avec ce visa.  

Présenter sa demande 

1. La première chose à faire, si vous souhaitez immigrer au Canada, c’est d’aller jeter un œil sur le site de son ambassade afin de choisir la formule qui vous convient le mieux.

2. Suivez le compte Twitter de l’ambassade afin d’en être tenu au courant de l’ouverture des quotas. C’est ici : @AmbCanFrance

2 PVT

3. Préparez votre candidature car c’est une véritable aventure qui peut se transformer en cauchemar pour les moins résistants. Rassemblez les documents à fournir en amont et scannez-les. Prenez garde aux formats. Réduisez la taille de vos documents et enregistrez les au format PDF. Vous trouverez sur le site de l’EIC les documents requis selon le visa que vous souhaitez obtenir.

4. Même si les quotas ne sont pas encore ouverts, créez votre compte Kompass.

5. Le jour J, connectez vous et validez votre demande. Si vous avez réussi, vous allez devoir télécharger les documents requis puis payer des frais de participation (environ 100 euros).

1 PVT

6. Une fois la lettre d’acceptation reçue, vous êtes invités à utiliser l’outil « Venir au Canada » du site Citoyenneté et Immigration Canada. Cette application évaluera quel visa est le plus approprié pour votre situation et vous fournira une liste numérotée de documents à fournir pour la prochaine étape.

7. Vous devez créer un compte MonCic après avoir obtenir une CléGC.

8. Sur votre compte MonCic remplissez les documents IMM1295, IMM 5707 et téléchargez les documents demandés.

Une fois votre demande validée, 6 semaines de traitement peuvent être nécessaires.

N’hésitez pas à suivre les Tutoriels sur le site des pvtistes.net, ils sont vraiment très  complets:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website